L'ORGANISATION
LES FICHES D'ACTION
LES PARRAINS
FAQ
LIENS
ACTUALITÉS

La Confédération a décerné le label «Candidat Parc Naturel Régional» au projet du Val d'Hérens en septembre 2009. Nous sommes donc dans la phase de création du Parc Naturel Régional qui s'étend jusqu'en janvier 2012. Durant cette période, nous devons réaliser les projets et démontrer que dans un parc, on y vit, travaille, on peut exploiter la richesse du pays dans le cadre du tourisme et du développement économique durable.

Le budget du projet Biosphère Val d'Hérens

Ce dernier octroie des subventions généreuses pour analyser l'opportunité d'un parc naturel régional dans une région. Le tableau ci-dessous montre la répartition du budget pour le projet de candidature « Parc naturel régional ». Nous pouvons également compter sur des subventions ultérieures quant à l'appellation « Biosphère ».

Forêts

Les forêts sont une composante importante du territoire du Parc, elles représentent 8400 ha, soit environ 20% de l’aire totale. Elles constituent un milieu pour la faune et la flore spécifiques.

Il ressort, que ¾ de la surface forestière soit 72.2 % ont pour fonction la protection des villages et axes routiers principaux, contre les dangers naturels entre autres. La fonction, nature et paysage couvre 11.5% de l’aire forestière. Quant aux forêts, à fonction détente et accueil du public, elles couvrent environ 5.3% de l’aire forestière. Actuellement environ 1800 ha de forêts, soit 21.1%, sont à l’étude pour la réalisation de réserves forestières. Le Parc soutient la création de telles réserves désirées par les communes.

Actions

Le Parc Naturel met un point d’honneur à sensibiliser la population aux particularités écologiques, culturelles historiques et économiques du site du parc. Il tend ainsi à enseigner l’environnement par des moyens pratiques et adaptés aux différents publics. Il organise, en collaboration avec les écoles primaires et secondaires du territoire, des actions pédagogiques ciblées. Il permet ainsi de lier de manière concrète, la matière enseignée à la mise en pratique sur le terrain, proche de nous.

Découverte Val d’Hérens

Cette journée découverte du Val d’Hérens par les sens, entraîne les excursionnistes dans les entrailles du Val d'Hérens..

Au programme :

  • visite de l'église d'Hérémence
  • visite du barrage de la Grande Dixence
  • découverte des Pyramides d'Euseigne
  • découverte des villages traditionnels
  • promenade sur un bisse
  • point de vue depuis le balcon du ciel à Nax

Les étapes

Le projet de Parc naturel est né en 2001 sur la rive droite de la Borgne. Il pourra se concrétiser en 2012. Une deuxième étape pourrait conduire ce projet vers une labellisation Biosphère de l’Unesco.

  • Assemblée constitutive de l’association Maya - Mont-Noble à St-Martin
  • Accord de principe de l'Etat du Valais à une participation financière
  • Elargissement du périmètre à l’ensemble de la vallée.

La Faune

La faune est aussi très riche en espères rares et menacées. En particulier, 70 espèces de papillons, 95 d’hyménoptères et 32 oiseaux nicheurs sont menacées ou potentiellement menacées d’extinctions. D’autres groupes, moins nombreux en espèces ont par contre une proportion importante d’espèces menacées. C’est le cas par exemples des chauves-souris avec 86% des espèces menacées ou encore des reptiles (63%) et des orthoptères (45%).

Avec au moins 122 espèces nicheuses sur les 195 que compte la Suisse (64%), les oiseaux présentent également une bonne diversité avec 30 espèces rares ou menacées. On y remarque aussi bien des espèces aquatiques ou palustres (canard, rousserolle, râle d’eau, bruant des roseaux) qu’alpine (aigle royal, perdrix bartavelle, tétras, lyre). La réserve de Poutafontana revêt en outre une importance particulière pour les oiseaux migrateurs : près de 190 espèces y ont été observées.

Des activités de plein air au Val d’Hérens

Les vacances à la montagne sont de plus en plus recherchées en été. L’air pur des Alpes et les efforts remarquables consentis par les offices touristiques des différentes vallées n’y sont pas pour rien. Petit tour du côté du Val d’Hérens, connu notamment pour ses combats de vaches, en commençant par une présentation de sa situation géographique (à maitriser si vous ne voulez pas passer aux yeux des habitants pour des touristes fraichement débarqués).

Au confluant de deux sources du Borgne qui déshydratent différents glaciers des Alpes valaisannes, situé dans la région suisse-italienne avec laquelle elle a frontière, qui constituent l'extrémité supérieure de la vallée, Le Val d’Hérens est une destination privilégiée des Alpes. Le sud-est de Ferpècle où le Borgne jaillit du glacier de Ferpècle et du glacier du Mont Miné à la base du Grand Cornier (3962 m), de la Dent Blanche (4357 m) et de la Dent d'Hérens (4171 m). Au 19e siècle, ces glaciers combinés en un seul flux, qui a presque atteint les villages en contrebas et détruit les habitations, ont dispersé la commune de Ferpècle située à une altitude de 1786 m. Au sud-ouest, le Borgne coule à partir du glacier d'Arolla, circule autour du Mont Collon et passe près du village de montagne d’Arolla, situé, lui, à 1998 m. d’altitude.

Les deux vallées sont accessibles par des routes de montagne étroites aux falaises exposées et à travers les tunnels construits dès le tout début du 20e siècle, au-dessus de l'eau, on peut admirer les célèbres reflets du pin des Alpes, des mélèzes et de l'épinette, dans la forêt clairsemée juste en dessous de la ligne des arbres.

Au croisement des Borgne de Ferpècle et Borgne d'Arolla, et des routes de montagne qui se réunissent à la lisière sud de la station des Haudères au Borgne. Ici, précisément, et pas ailleurs, on peut dire que le Val d'Hérens commence dans le sens étroit. C’est là que vous pourrez passer de magnifiques vacances en compagnie de Paris escort admiratives et enthousiastes. La voie coule dans la vallée. Partout dans la vallée de la Borgne appartiennent à District Hérens, l'addition, cependant, appartiennent encore aux lieux de l'ouverture de la vallée du côté sud-ouest de la grande Dixence.

La plus haute station de montagne, à Arolla, est le point de départ pour des randonnées d'été, en passant par des refuges alpins très confortablement aménagés, des visites de glaciers et des chemins d'escalade et d'alpinisme. Les stations des Haudères et d’Evolène se trouvent en basses altitudes et sont de ce fait appropriées pour des randonnées plus légères. En hiver, le Val d'Hérens est un centre célèbre de ski alpin et ski de fond. Ont peut aussi naturellement y pratiquer le curling, mais aussi le snowboard, le patinage et l'escalade en conditions d’hivers, dans des falaises couvertes de glace.

Vous le voyez, le Val d’Hérens et ses diverses stations assurent une grande variété d’activités de plein air adaptées à toutes les conditions physiques, et à tous les goûts.

28.08.2009
La Confédération a décerné le label «candidat Parc naturel régional» au projet du Val d'Hérens
> Télécharger le communiqué
16.06.2009
Mission d'évaluation du projet le 15-16 juin: l'Office fédéral de l'environnement était sur place
> En savoir plus
8.06.2009
21 juin 2009, la journée de la biodiversité
> Télécharger flyer
9.01.2009
Dépôt du Dossier de candidature à la Confédération
> En savoir plus
23.10.2008
Brochure d'information au format PDF
> Télécharger